Qu'est-ce que cuisinaient nos grand mères

Faites la connaissance avec la gastronomie de Labinština basée sur les légumes amères et plantes sauvages. Les légumes sauvages se récoltent au début du printemps dans les prairies, bosquets, fissures de la mer et jardins sauvages où abondent les asperges vertes et noires, les orties, la ciboulette, la salicorne et les autres herbes pleines de vitamines et de sels minéraux. Le symbole gastronomique de Labinština est les „krafi“ raviolis, ils sont servis soit sucrés, soit salés. La plupart des restaurants préparent leurs produits avec les recettes de leurs grand mères. Les langoustines de la baie de Kvarner sont connues pour leur qualité est leur grandeur. Il y a également un grand choix de viande séchée par le vent de Bura,  du  jambon, du saucisson et du filet mignon de porc. Sur la route du vin de Labinština faites la connaissance de la tradition de la vigne qui c'est developpée au 19 ème siècle, au petit village de Saint Martin. Découvrez les truffes et fromages de la vallé de Čepić assaisonnés avec les huiles d'olives extra vierge mondialement connues: Negri, Belić et Oil Perin.

Téléphérique

Gastro aventure commencez avec la promenade matinale près de la mer et à travers les oliviers de la baie Maslinica jusqu'à téléphérique autrefois funiculaire et le port de transport de bauxite. Avec une promenade légère et seulement en 10 minutes vous allez arriver jusqu'au le monument de l'architecture industriel d'où s'étende la vue formidable sur Rabac. Théléphérique était ouverte en 1925 et se protegeait 9 kms jusqu'au petit village Cere où se trouvait la décharge principale du bauxite. Du port de transport le bauxite à l'aide de deux tapis de course a été chargé sur les bateaux. Après la deuxième guerre mondiale  le port cesse avec le travail et funiculaire était demanté. Aujourd'hui l'endroit de la baie de Maslinica et jusqu'au piédestal de la vieille ville de Labin est une zone protégée du paysage naturel où vous pourrez connaître le luxe des légumes sauvages, des plantes sauvages et des senteurs épicées. Puis vous pouvez aller par le sentier de la baie de Maslinica jusqu'à la vieille ville de Labin où vous pourrez connaître les délices de la ville de Labin.

Art gastro galerie Negri

Faites l'union de goût, tradition et de l'art dans le palais Negri de 7 ème siècle. Les héréditaires de cette famille noble sont aujourd'hui des excellents producteurs de l'huile d'olives extra vierge Negri qui est déjà des années inscrit dans le guide des meuilleuirs huiles d'olives au monde Flos Olei. Vous pourrez acheter l'huile Negri et déguster avec le jambon istrien, fromage et les anchois dans la galerie dans laquelle se trouve un puits de pierre séculaire. Faites vous plaisir en dégustation guidée avec le teran istrien, la liqueur de teran, l'eau de vie au gui et l'eau de vie au miel et regardez l'exposition des tableaux de l'artiste de Labin Anessa A. Negri. Aux mois d'été l'atmosphère relaxante pendant la soirée se transfère sur les escaliers et le plateau devant le palais où en cadre de la visite gratuite de la nuit près de la lumière des torches et avec un verre du vin vous pourrez sentir l'âme de la vieille ville Labin noble d'autrefois.

La visite guidée avec dégustation avec préavis.

Art gastro galerija Negri, Palača Negri
G. Martinuzzi 11, Labin

T + 385 (0)52 875 280
M +385 (0)98 219 524

info@negri-olive.com
www.negri-olive.com

Les krafi (raviolis) de Labin

Krafi est le plat traditionnel le plus vieux de Labin. Bien que plusieurs sortes de krafi  vous pourrez les goûter dans les autres endroits en Istrie, les krafi de Labin sont spécifiques car ils sont servi comme dessert en variante douce ou salés comme contribution au plat principal. Ils sont une sorte de raviolis qui sont comme le dessert doux  remplis à Labinština avec le fromage, les raisins secs et noix et versé par la sauce douce. Salés sont servie avec la sauce de viande, le plus souvent du poulet. Comme une délicatesse gastronomique krafi sont devenus les dernières années HIT chez les touristes et avec la recette originale, la plupart des restaurants offrent aussi les autres variantes  avec les ingrédients de miel à la sauge, flambé avec juits d'orange jusqu'à la sauce de cérise et menthe. Vous pourrez les commander dans presque tous les restaurants , et le personnel vous diront gentiment et fiérté la préparation de cette délice.

Les langoustines de Kvarner et les pêcheurs de Rabac

Sur le chemin de Rabac vers Labin allez dans le restaurant de la famille qui depuis longtemps a la tradition des mnus avec poissons et la plus belle vue sur la vieille ville de Labin. Suivant la tradition des excellents pêcheurs de Rabac qui étaient les braves marins et propriétaires d'une dizaine de voiliers, aujourd'hui la famille Dragičević offre un inoubliable gastro plaisir de leur propre pêche et cuisinant avec des recettes domestiques. Avec les meilleurs vins ils vous serviront filet de sardines au vinaigre et l'huile d'olive, rouille de seiche avec polenta, „pljukance“ pâtes faites maison avec langoustines ou les calmars de Kvarner en casserole avec pommes de terre au noir. Le plaisir en tradition de la cuisine de poissons de Labin terminez avec les crêpes remplie de fromage blanc, miel et l'huile d'olive.

Restoran Due Fratelli
Montozi 6, Labin

T +385 (0)52 853 577
M +385 (0)98 366 498, (0)98 334 030

due-fratelli@pu.t-com.hr
www.due-fratelli.com

Kršan

Sur la route vers énothèque Baćac et village Pićan fermez vous dans la petite ville médiévale Kršan connue par le festival de plantes sauvages en printemps ainsi qu'avec Krafifest. Seulement 13 kms éloigné de Labin, Kršan est connu par la tour et les murs de vieux castel construit en 13 ème siècle. Ici est trouvé „Divorce istrien“ , croate-glagolitique document de loi de 14 ème siècle qui réglemente les frontières parmi les mairies istriennes, leurs seigneurs féodeaux et République de Venise. Près de castel se trouve aussi l'église paroissiale de Saint Antoine de 17 ème siècle.

Pićan et la visite d'énothèque

Qualité du vin de Pićan a été confirmé au début de siècle passé l'héritier austro-hongrois au trône Franz Ferdinand pendant sa visite de Pićan. La petite ville médiévale éloignée une trentaine de kms de Rabac connu par le troisième clocher par hauteur en Istrie, haute de 48 mètres. Déjà en 7 ème siècle Pićan était le centre d'évêque que confirment les nombreux sujets sacrales et tableaux dans l'église et musée paroissial, et notamment il faut signaler le manteau de l'évêque brodé en or, le cadeau de la reine Marie Thérèse. À Pićan se trouve aussi le centre de la culture immatérielle de l 'Istrie dans lequel se garde la tradition de la musique et de la danse istrienne, les coutumes populaires, et artisanat. Dans la galerie de souvenir près de clocher vous trouverez les souvenirs original de Pićan, les vins et l'eau de vie locaux ainsi qu'une petite étno collection consacré à Matko Brajša Rašan, le compositeur de la hymne istrienne. À la fin de mois de mai s'organise Petivina- foire du vin de la vigne de l'Istrie est. Pendant l'été les ruelles de Pićan sont toiles de fond de „Legendfest“ le festival de légendes, mythes et les récits. C'est très intéressant en mois de Novembre quand à la fête de Sainte Catarinne le 25. 11 se tient la dégustation de jeune vin de Pićan et de 'huile d'olive, et dans le petit village Sainte Catarinne se trouve une des meilleurs manufactures d'Istrie pour les pâtes

„ Marial“. À la fin de Novembre se tient „Martin sans ètiquète „(Martin paresseux) exposition de jeune vin de Labinština, de l'Istrie central et nord. Dans le petit village voisin Kukurini visitez énothèque de la famille Baćac qui garde la tradition de la vigne pendant 75 ans. Avec une dégustation guidé, casse-croûte et la musique istrienne, goûtez les vins promulgués de Goran Baćac, la malvoisie Calypsa Histria et merlot Calypsa Nera.

La dégustation guidée avec préavis.

Vinarija Baćac, Goran Baćac
Kukurini 16, Pićan

T +385 (0)52 869 090
M +385 (0)91 186 9090

gbacac@net.hr

La soirée avec "boškarin" boeuf istrien à Plomin

Le bleu de campanule istrienne, la sorte endémique qui en printemps orne les ruelles de Plomin et les odeurs séduisants de la cuisine locales c'est la raison de vous fermer à Plomin un des plus beaux vieux villages de l'Istrie. Restaurant Dorina est fier de son signe AZRRI pour la préparation des plats de viande de boeuf istrien, boškarin.

L'Union de qualité de la viande locales et plantes du terroir vous sentirez en cuisson de boeuf boškarin avec purrée de poireau et safran et avec médaillons de pomme de terre grillée ou carpaccio de boškarin sur roquette et le fromage frais de vache. En printemps goûtez les esparges en cartoccio de poissons frites en foie avec épices istrienne, en automne raviolis de courges et fromage blanc en sauce de sauge, et l'hiver succrez vous avec chocolat blanc et de  la confiture de pissenlit. La propriétaire vous offrira avec joie ses marmelades de carotte et orange, et le grand choix de gastro délices vous pourrez trouver en face de restaurant dans gift shop „Plominka“. La soirée terminez avec une promenade parmi les ruelles de Plomin jusqu'à l'église de Saint Juraj vieux où se trouve sur la partie extérieure l'inscrit de Plomin de 11 ème siècle un des trois monuments les plus vieux de la langue croate écrit par l'écriture glagolitique. Au relief est montré le Dieu romain, Silvan le dieu des forêts et de troupeau.

Restoran Dorina
Plomin 54, Plomin

T + 385 (0)52 863 023
M +385 (0)91 286 3023, (0)91 568 4000

restoran.dorina@gmail.com